Ceci est une ancienne révision du document !


Anna ORLANDINI


Titres :

  • Professeur de latin à l’Université de Toulouse 2-Le Mirail

Spécialités :

  • le statut syntactico-sémantique du nom et du verbe latins
  • la négation en latin
  • les modalités en latin
  • l’argumentation en latin
  • les connecteurs polysémiques du latin
  • la médecine antique
  • l’analyse du dialogue
  • la coordination
  • la comparaison

Coordonnées professionnelles :
Université de Toulouse 2 - Le Mirail,
5, allées A. Machado
31058 Toulouse Cedex 9

Courriel : orlandinianna@libero.it

Publications :

  1. OUVRAGES
  • 1995 Il riferimento del nome. Un’analisi semantico-pragmatica del nome latino, Bologna, CLUEB, pp.192.
  • 2001.Négation et argumentation en latin. Grammaire Fondamentale du Latin. Tome VIII. Bibliothèque d’tudes Classiques, Peeters, Louvain-Paris, pp. 410.
  • (à paraître) avec Paolo Poccetti . Les structures de la coordination en latin et dans les langues de la Méditerranée ancienne. Collection Linguistique, Louvain-Paris, Peeters.
  1. ARTICLES
  • 1978. “Tra le carte dell’archivio pascoliano gli autografi di Castanea”, Atti della Accademia delle Scienze dell’Istituto di Bologna, Rendiconti, vol.LXVI 1977-1978, 213-228.
  • 1980. ”Unius figurae crudelis eventus or On Rhetorical Questions”, in G. Calboli (ed.) Papers on Grammar I, Bologna, CLUEB, 1980,103-140.
  • 1981. “Wesen und Entwicklung des Artikels vom Lateinischen zu den romanischen Sprachen”, Indogermanische Forschungen 86, 223-247.
  • 1981. “Semantica e pragmatica dei pronomi indefiniti latini”, Lingua e Stile XV (2), 215-234.
  • 1982. “Lo scacco di Micione (Ter. Ad. 924-977)”, Giornale Italiano di Filologia XIII (XXXIV) (1), 99-112.
  • 1983a. “Une analyse sémantique et pragmatique des pronoms indéfinis en latin”, in H. Pinkster (ed.) Latin Linguistics and Linguistic Theory. Proceedings of the 1st International Colloquium on Latin Linguistics,Amsterdam April 1981, Amsterdam / Philadelphia, J. Benjamins, 229-240.
  • 1983b. “Quelques problèmes de quantification dans la phrase passive”, Cahiers de grammaire de l’Université de Toulouse-Le Mirail, 6, 128-149.
  • 1985. “Négation, quantification et modalités”, dans Ch. Touratier (éd.) Syntaxe et latin. Actes du IIme Congrès International de Linguistique Latine, Aix-en-Provence 28-31 Mars 1983,Aix-en-Provence, Publications de l’Université de Provence,555-568.
  • 1986. “Sur la possibilité d’une construction prédicative avec le tour verbum voluntatis + objet + participe parfait passif”, in G. Calboli (ed.) Papers on Grammar II, Bologna, CLUEB, 1986,135-147.
  • 1987. “Pour une analyse des pronoms personnels latins: une analyse de is”, L’Information Grammaticale 34,9-14.
  • 1988. ” Seiler Hansjakob. Possesion as an Operational Dimension of Language”, compte rendu dans Indogermanische Forschungen 93. Band,260-267.
  • 1989a.”Les pronoms possessifs et personnelsen latin”, Indo­germanische Forschungen 94,177-189.
  • 1989b. ”Hic et Iste chez Plaute: une analyse sémantico-pragmatique”, in G.Calboli (ed.) Subordination and other Topics in Latin. proceedings of the Third Colloquium on Latin Linguistics, Bologna 1-5 April 1985, Amsterdam / Philadelphia, J.Benjamins,463-482.
  • 1989c. “La référence verbale en latin”, Cahiers de Grammaire de l’Université de Toulouse-Le Mirail 14,129-159.
  • 1990. “Les énoncés génériques et la consecutio temporum”, in G.Calboli (ed.) Papers on Grammar III, Bologna, CLUEB, 182-190.
  • Orlandini A. - C. Casadio 1990. “On the Interpretation of Generic Statements in Latin”, in R.G.G. Coleman (ed.) New Studies in Latin Linguistics. Selected papers from the 4th International Colloquium on Latin Linguistics,Cambridge April 1987, Amsterdam / Philadelphia, J.Benjamins, 349-364.
  • 1991. “La négation dans la phrase simple en latin”, Bulletin de la Société de Linguistique de Paris LXXXVI, 195-210.
  • 1992a. “La référence définie: la naissance dans les langues romanes de l’article défini à partir du démonstratif ille”, Lalies 11,195-210.
  • 1992b. “Comparaison, métaphore et généricité: une approche pragmatique”, Lingua e Stile XXVII (2),101-118.
  • 1993a. ” Bruno Callebaut.1991. La négation en franáais contemporain. Une analyse pragmatique et discursive, compte rendu, Revuede Linguistique Romane 225-226,57, 267-278.
  • 1993b. “Contextes pour la négation explétive: une analyse pragmatique”, Bulletin de la Société de Linguistique de Paris LXXXVIII,163-185.
  • 1993c. “Le rôle du locuteur dans l’interprétation des systhèmes hypothétiques: une analyse sémantique et pragmatique des systhèmes hypothétiques en latin et en grec”, Indogermanische Forschungen 98,130-154.
  • 1994a. “Le nom ‘CHOSE’. Analyse d’un phénomène latin et roman”, in G.Calboli (ed.) Papers on Grammar IV. Bologna, CLUEB,165-176.
  • 1994b. ”Si non eo die, at postridie (Cato, agr. 1,2). Une analyse pragmatique du connecteur latin AT”, Lalies 14, 159-175.
  • 1994c. “De l’ oratio obliqua comme papier de tournesol; une analyse pragmatique d’un phénomène du discours indirect en latin: le changement des modes”, Indogermanische Forschungen 99,168-189.
  • Orlandini A. - A. Bertocchi 1994. “L’emploi distributif des indéfinis latins”, Faits de Langues 4, 41-48.
  • Orlandini A. - A. Bertocchi 1995. “La quantificazione distributiva in latino”, in G. Borgato (ed.) Teoria del linguaggio e analisi linguistica. XX Incontro di Grammatica Generativa, Padova, Unipress, 47-61.
  • 1995. “De la connexion: une analyse pragmatique des connecteurs latins ATQUI et IMMO”, Lalies 15,259-269.
  • 1996a. “1, 2, 3 Videor: analyse d’un prédicat polysémique”, in: A. Bammesberger - Heberlein F.(Herausg.), Akten des VIII. internationalen Kolloquiums zur lateinischen Linguistik, Heidelberg, C. Winter Verlag, 415-427.
  • 1996b. “Disjonction et négation en latin”, Bulletin de la Société de Linguistique de Paris XCI (1), 147-167.
  • 1996c. “Phénomènes de polarisation dans certaines complétives en latin”, dans H. Rosén (ed.) Aspects of Latin.Innsbrucker Beiträge zur Sprachwissenschaft. Papers from the Seventh Colloquium, on Latin Linguistics, Jérusalem 19-23 april 1993, 451-462. Orlandini A. - A. Bertocchi 1996. “Quelques aspects de la comparaison en latin”, Indogermanische Forschungen 101, 195-232.
  • 1997a. “Adverbes d’énonciation et adverbes d’énoncés en latin: forte,fortasse”, Lalies 17,251-260.
  • 1997b. M. Fruyt - Cl. Moussy (éds.) 1996. Structures Lexicales du latin. Lingua Latina 3. Recherches Linguistiques du Centre Alfred Ernout, Paris, Presses Universitaires de Paris-Sorbonne, compte rendu Maia. (1) 165-171.
  • 1997c. “Les emplois de la négation dans les dialogues de Plaute et de Térence”, dans . Pietri (éd.) Dialoganalyse VProceedings of the 5th Conference Paris 1994. Sektion III: Dialog in der Literatur, Tübingen, Max Niemeyer Verlag,389-397.
  • Orlandini A. - A. Bertocchi 1998. ”Quasi: une analyse pragmatique des propositions comparatives conditionnelles du latin”, dans B. Caron (éd.) Actes du 16 è Congrès International des Linguistes, Paris, 20-25 juillet 1997, Oxford, Elsevier Sciences.
  • Orlandini A. - M. Maraldi 1998. “Sur la polysémie de l’expression latine licet” dans B. Caron (éd.) Actes du 16 è Congrès International des Linguistes, Paris, 20-25 juillet 1997, Oxford, Elsevier Sciences.
  • 1998a. “Parmi les noms latins de l’épilepsie: morbus maior”, dans A. Debru et G. Sabbah (éds.) Nommer la Maladie. tude sur le vocabulaire gréco-latin de la pathologie. Mémoires XVII. Centre Jean-Palerne, Publications de l’Université de Saint-tienne, 83-92.
  • 1998b. “La polysémie du prédicat debeo” dans B. Bureau - Ch. Nicolas (éds.) Moussyllanea. Mélanges de linguistique et de littérature anciennes offerts à Claude Moussy, Bibliothèque d’tudes Classiques, Peeters, Louvain-Paris, 253-263.
  • 1998c. “La polysémie du prédicat ‘pouvoir’ et sa désambiguïsation en latin”, dans B. García-Hernández (éd.) Estudios de Lingüística Latina. III. Lexicología y Semántica. Actas del IX ème Coloquio de Lingüística Latina, Madrid, Ediciones Clásicas, 1017-1031.
  • 1998d. “Problèmes de cohésion pragmatique chez trois historiens latins: Salluste, Tite-Live, Tacite”, dans Ch. M. Ternes (éd.)” ‘Oratio soluta - Oratio numerosa ‘Les mécanismes linguistiques de cohésion et de rupture dans la prose latine”, Rencontres Scientifiques de Luxembourg 1998,1,126-141.
  • 1998e. C. Kroon. 1995 Discourse Particles in Latin. A Study of nam, enim, autem, uero and at. Amsterdam, J.C. Gieben, compte rendu Gnomon. 1998,398-400.
  • 1998f. Recherches Augustiniennesn.29,compte rendu. Indogermanische Forchungen 103, 293-299.
  • 1999. “De la connexion: une analyse pragmatique des connecteurs latins ceterum et autem”, Indogermanische Forschungen 104,142-163.
  • A. Orlandini - A. Bertocchi - M. Maraldi 1999. “L’argumentation en latin”, Lalies 17,141-213.
  • 2000a. “Les pronoms indéfinis et la négation en latin”. Table ronde sur les Pronoms, VIIème Colloque International de Linguistique Latine, Jérusalem 19-23 avril 1993),dans G. Calboli (ed.) Papers on Grammar V, Bologna, CLUEB,151-178.
  • 2000b.”Structures syntactico-sémantiques des proverbes et des sentences en latin: leur insertion dans l’énoncé” dans F. Biville (éd.) Sentences et proverbes dans le monde romain, Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3, 75-90.
  • 2000c. Colette Bodelot, Espaces fonctionnels de la subordination complétive en latin. tude morpho-syntaxique et sémantico-énonciative. Bibliothèque d’études classiques 18 : Louvain-Paris, Peeters, compte rendu REL 78, 255-256. Orlandini, Anna 2001a. “Paradoxes sémantiques et argumentation” dans A.Bertocchi-M.Maraldi-A.Orlandini (éds.), Argumentation and Latin. Papers on Grammar VII, Bologna, CLUEB, 133-146.
  • 2001b. ”Nec ou de la disjonction”, dans C. Moussy (éd.) De Lingua Latina. Nouae Quaestiones. Actes du Xème Colloque International de Linguistique Latine, Paris-Sèvres, 19-23 avril 1999, 525-538. Louvain-Paris, Peeters.
  • A. Orlandini - M. Maraldi 2001. “A case of negotiation : the argumentative concession”, in E. Weigand - M. Dascal (eds.)Negotion and Power in Dialogic Interaction. Current Issues in Linguistic Theory 214, 149-166. Amsterdam-Philadelphia, J. Benjamins.
  • A. Orlandini - A. Bertocchi 2001. “L’expression de la possibilité épistémique en latin” dans P. Dendale - J. Van der Auwera (éds.) Les verbes modaux dans les langues germaniques et romanes, Cahiers Chronos 8, 47-65.
  • 2002a. “Les emplois adverbiaux de nisi : une approche discur­si­ve”, dans L. Sawicki - D. Shalev (eds.) Orbis 18. Donum Grammaticum. Studies in Latin and Celtic Linguistics in Honour of Hannah Rosén., Louvain-Paris, Peeters, 277-286.
  • 2002b. “Pour une approche pragmatique de l’ironie (Cic. Phil. 1-4)”, Palladio Magistro Mélanges offerts à J.Soubiran, Pallas 59, Toulouse, Presses de l’Université de Toulouse-Le Mirail, 209-224. 2002c.”Infinitif exclamatif et infinitif de narration, particulièrement fréquents chez les historiens latins : une analyse pragmatico-sémantique”, Regards sur le monde antique. Hommages à Guy Sabbah, Lyon, Presses Universitaires de Lyon II, 97-114.
  • 2002d. “Pour une sémantique des propositions en sans que en latin”, communication présentées au XI Colloque de linguistique latine. Amsterdam juin 2001, in G.Calboli (ed.)Papers on Grammar VIII, 159-184, Roma, Herder.
  • 2003a. “Paradoxes logiques, paradoxes sémantiques et paradoxes culturels”, Amsterdam 2001, Paradoxes in language and litterature. Argumentation. 17, 65-86. Amsterdam, Kluwer Academic Publishers.
  • 2003b. “Sur la polysémie des prédicats possum et debeo: Croisement et neutralisation des champs sémantiques; quand pouvoir c’est aussi devoir”. dans S. Rémi-Giraud et L. Panier (éds.) La Polysémie ou l’empire des sens. Lexique, discours, représentations, Lyon, Presses Universitaires de Lyon, 163-172.
  • 2003c. Susan C. Herring, Pieter van Reenen, Lene Schøsler (Eds.) 2000. Textual Parameters in Older Languages. Current Issues in Linguistic Theory Vol. 195. Amsterdam / Philadelphia, John Benjamins Publishing Company, compte rendu dans Bulletin de la Société de Linguistique de Paris, tomeXCVII, 2, 95-100.
  • Orlandini A. - A. Bertocchi 2002. ”Impossible n’est pas latin ! À propos des concepts modaux de ‘possible’ et d’ ‘impossible’, et leur réalisation en latin”, dans M. Fruyt - C. Moussy (éds.) Les modalités en latin, Lingua Latina 7. Recherches linguistiques du Centre Alfred Ernout . Paris, PUPS, 9-23.
  • A. Orlandini - M. Maraldi2003. ”Ce n’est pas possible! C’est trop beau ! Exclamatives, interrogatives exclamatives et le jeu de la négation”, in M. Bondi - S. Stati (eds.), Dialogue Analysis 2000. Selected Papers from the 10th IADA Anniversary Conference, Bologna 2000, Tübingen, Max Niemeyer Verlag, 305-314.
  • 2003d. ”(Valde bella est, Cic. Att. 4,6,4) : étude sur un adverbe polysémique dans la correspondance de Cicéron”, dans A. Garcea (éd.),Colloquia absentium. Studi sulla comunicazione epistolare in Cicerone, Turin, Rosemberg & Sellier, 141-156.
  • Orlandini A. - M. Fruyt 2003. L’expression de la modalité et les verbes perfecto-présents en latin Revue Belge de Philologie et d’Histoire 81,693-728.
  • A. Orlandini 2004a. “Les complétives en ne, quominus et quin” dans C. Bodelot (éd.) Grammaire Fondamentale du Latin. Tome IX. Les subordonnées complétives, Bibliothèque d’tudes Classiques, Louvain-Paris, Peeters, 482-527.
  • A. Orlandini 2004b.”Paradoxes sémantiques, tautologies et textes oraculaire”, dans L. Basset-F. Biville (éds.) L’ambiguïté volontaire dans les textes grecs et latins. Travaux de la Maison de l’Orient, CMO 33, Phil. et Ling. 4, Lyon, Presses de l’Université de Lyon II, 207-218.
  • A. Orlandini 2004c. “Polysémie et modalités de l’expression périphrastique avec l’adjectif verbal en -turus en latin”, dans S. Kiss - G.P. Salvi (éds.) Mélanges offerts à Josef Herman, Budapest, 75-85.
  • A. Orlandini 2004e. “Comparatives et comparatives conditionnelles dans des structures corrélatives”, C. Bodelot (éd.) Anaphore, cataphore et corrélation dans la phrase complexe du latin, Erga , C.R.C.A.,95-111.
  • A. Orlandini 2004 g”Contra : le parcours controversé d’une grammaticalisation”, Actes du XVII Congrès International des Linguistes, Prague 24-29 juillet 2003. Comparative Linguistics and Historical Linguistics section , CD-Rom.
  • A. Orlandini 2005a. “La négation NON et autres quantifieurs négatifs en latin” Lalies 25, 145-164.
  • Orlandini A. 2005b. “Vers la construction de mondes possibles en latin : la non actualisation”, dans G. Calboli (ed.) Papers on Grammar IX 2, Lingua Latina Proceedings of the Twelfth International Colloqium on Latin Linguistics (Bologna, 9-14 June 2003). Roma, Herder Editrice, 621-629.
  • Orlandini, A. 2005c . “Fonctions adverbiales dans des structures corrélatives en latin”, P. De Carvalho et F. Lambert (éds.)Structures corrélatives et parallèles en grec ancien et en latin, Saint-tienne, Publications de l’Université de Saint-tienne, 159-180.
  • Orlandini A. 2005e. ”Demonstrare : des rapports entre la rhétorique et la médecine, les structures de l’euidentia”.Demonstrare : Voir et fair voir Formes de la démonstration à Rome, M. Armisen-Marchetti (éd.), Pallas 69, 309-321.
  • Orlandini, A.- A. Bertocchi 2005. ”Diu et longe, quantifieurs spatio-temporels de domaine homogène”. Revista de Estudios Latinos (RELat) 5, 11-29.
  • Orlandini A. - Mirka Maraldi 2005. “Adverbial replies in Latin comedy ” IADA 2003. Dialogue in Literature and in the Media”, Salzburg, April 24-27 2003.
  • Orlandini A. 2006a. “Lexique et sémantique du diagnostic dans les Maladies Chroniques de Caelius Aurelianus”, dans J-P. Brachet-C. Moussy (éds.) Latin et langues techniques. Lingua Latina 8,79-94.
  • Orlandini A. 2006b. “Pour un classement pragmatique du si latin”, (éd.) Mélanges offerts à Bernard Jacquinod, St. Etienne, Publications du Centre Jean Palerne, 101-112.
  • M. Maraldi & A. Orlandini 2006. “Comment exalter le narcissisme dans l’interactiobn verbale (ee rôle de l’esclave comme déclencheur du discours auto-centré le Miles Gloriosus de Plaute”, Revista de Estudios Latinos, 6, 41-54.
  • M. Kienpointner - A. Orlandini 2006. “La ‘doxa’ de la justice à travers les langues, les époques et les cultures” Communication présentée XIII Colloque International de Linguistique Latine, Bruxelles 4-9 avril 2005. R.I..D.A., LII, 181-206.
  • A. Bertocchi- M. Maraldi & A. Orlandini 2006. “Le latin entre coordination et subordination : les cas où la distinction entre co- et sub-ordination est remise en cause” avec A. Bertocchi et M. Maraldi, Faits de Langues. 28, 47-56.
  • M.A. Codecà – A. Orlandini 2007. “L’ambiguitas des réponses oraculaires”, dans C. Moussy & Anna Orlandini (dir.) L’ambiguïté en Grèce et à Rome. Approche linguistique. (Lingua Latina. 11) Paris, PUPS, 103-112.
  • A. Bertocchi -A. Orlandini 2007. “L’expression de la modalité dans les textes de médecine vétérinaire antique” In M.T. Cam (dir.) La médecine vétérinaire antique Sources écrites, archéologiques, iconographiques., Rennes, Presses Universitaires de Rennes, 169-178.
  • Orlandini, A. & P. Poccetti 2007a. “Les opérateurs de coordination et les connecteurs en latin et dans d’autres langues de la Méditerranée ancienne”, dans A. Rousseau, L.Begioni, N. Quayle (dir.) La coordination. Rivages Linguistiques : Presses de l’Université de Rennes, 189-224.
  • A.Orlandini & Paolo Poccetti 2007b. “Pour une pragmatique du début et de la fin” dans B. Bureau – C. Nicolas (éds.) Commencer et finir dans les littératures antiques. Collection du CRGR, Lyon, 237-252
  • A.Orlandini & Paolo Poccetti 2007c. “From Latin and other languages of ancient Italy to the Romance: The negation nec” Actes du Colloque International “Latin tardif, Latin vulgaire” Oxford, 5-7 septembre 2006, Olms-Weidmann.
  • A.Orlandini & Paolo Poccetti 2007d. “Il y a nec et nec : trois valeurs de la négation en latin et dans les langues de l’Italie ancienne” dans (Franck Floricic éd.) La négation dans les langues romanes , Collection Linguisticae Investigationes Supplementa , Amsterdam, John Benjamins, 29-47.
  • Orlandini A.- A. Bertocchi -M. Maraldi à paraître Quantifieurs in Philip Baldi -P.L. Cuzzolin (eds.) New Historical Syntax of Latin. Orlandini A.- A. Garcea. à paraître. ”Denique : un focalisateur de la progression”, dans M. Fruyt – C. Moussy (éds.).Les adverbes latins. Actes du colloque du Centre Alfred Ernout, Université de Paris IV-Sorbonne, le7-8-9 juin 2004
  • A. Orlandini à paraître. “Comment construire une doxa : enthymèmes et sententiae dans les Paradoxa Stoicorum de Cicéron”. Melanges offerts à Danièle Conso. A.Orlandini -M. Fruyt à paraître.”Some Case of Grammaticalisation in the Verb in Late Latin”, Actes du Colloque International “Latin tardif, Latin vulgaire” Oxford, 6-9 septembre 2006, Olms-Weidmann.
  • A,Orlandini- A. Bertocchi - M. Maraldi. à paraître. ” La quantification binaire”. Communication pour le Colloque International : “La Quantification en Latin” , Centre Alfred Ernout, 5-7 juin 2006.
  • Orlandini A.& P. Poccetti. 2008. ” L’expression de la coordination connective et copulative en latin et dans les langues de l’Italie ancienne”, dans G. Purnelle (éd.) Actes du XIII Colloque International de Linguistique Latine, Bruxelles 2005, Liège, Presses de l’Université de Liège.
  • A.Orlandini & Paolo Poccetti à paraître 2008 a . “Autour du quam entre coordination, disjonction, comparaison”, XIV Colloque International de Linguistique Latine. Erfurt.
  • A.Orlandini & Paolo Poccetti à paraître 2008 b . “Structures corrélatives en latin et dans les langues de l’Italie ancienne”. Mélanges offerts à A. Lemarechal, Paris.
  • Orlandini A.& P. Poccetti. à paraître 2008 c. “Structures à marqueur zéro en latin et dans les langues de l’Italie ancienne”. In M.J. Béguelin (éd.) Actes du Colloque Parataxe, Neuchâtel février 2007.
  • Orlandini A.& P. Poccetti. à paraître 2008d. “Le rôle du locuteur dans l’expression de la disjonction en latin et dans les langues de l’Italie ancienne” Colloque international “The Notion of Commitment in Linguistics”, Antverpen janvier 2007.
  • Orlandini A.& P. Poccetti. à paraître 2008 e. “La disjonction en latin et dans les langues de l’Italie ancienne”, dans G. Calboli (éd.) Papers on Grammar X, Roma, Herder.
  • A.Orlandini & Paolo Poccetti à paraître 2008f . ” Semantisch-pragmatische Beziehungen zwischen koordinierenden adversativen Strukturen im Lateinischen und in den Sprachen Altitaliens ”, Marburger Arbeitstagung der Indogermanischen Gesellschaft , Marburg 24-26 09.2007.
  • A.Orlandini & Paolo Poccetti à paraître 2008g . “Des rapports entre corrélation, coordination et comparaison en latin et dans les langues de l’Italie ancienne”.in J. Choi-Jonin (éd.) Structures correlatives, Toulouse, PUM.A.Orlandini & Paolo Poccetti (on line) .”Quel statut pour le latin quisquam et l’osque pídum ?”Atelier “La Négation” Centre Alfred Ernout 06.10.2007.
  • Orlandini A - M. Maraldi 2012. “’Dérive modale’, grammaticalisation et focalisation dans la classe d’adverbes latins signifiant “avant tout”, “surtout” (in primis, primum, maxime, potissimum, praecipue,praesertim) ”, dans J.-P. Brachet, M. Fruyt, P. Lecaudé (éds.), Les adverbes latins. Actes du colloque du Centre Alfred Ernout, Université de Paris IV-Sorbonne, le7-8-9 juin 2004.
  1. CO-EDITEUR
  • A.Bertocchi-M.Maraldi-A.Orlandini (eds.) 2001. Argumentation and Latin. Papers on Grammar VII, Bologna, CLUEB.
  • M. Kienpointner - A.M. Orlandini (éds.) 2002. Paradoxes in language and litterature. Argumentation. Numéro Spécial. Amsterdam, Kluwer Academic Publishers.
  • A. Orlandini - C. Moussy (éds.) 2007. Recherches linguistiques sur l’ambiguïté en Grèce et à Rome (Lingua Latina. 11) Paris, PUPS.